Accueil   Biographie   Discographie   Concours   Presse   Répertoire   Galerie photo   Contact

 


Accès à la rubrique discographie

 

 

 

 

 

A l'âge de quatre ans Claude Kahn révèle ses dons exceptionnels pour le piano, auquel l'initie sa mère, elle-même excellente musicienne. Très vite, elle confie son fils à l'enseignement de Marguerite Long, avec qui Claude Kahn développe son talent en acquérant une technique où la souplesse tient une place essentielle.

Claude Kahn poursuivra ses études avec Rose Lejour, Yves Nat et Nadia Boulanger avant de se lancer dans une carrière internationale exemplaire.

 

C'est d'abord la médaille à Genève, puis le grand prix Casella à Naples et enfin le Prix de la Meilleure Interprétation de "La Campanella" au concours Franz Liszt de Budapest, à l'unanimité du jury qui marque les brillants débuts : Claude Kahn n'a encore que quinze ans.

Le jeune artiste donne alors une série de concerts à travers les grandes capitales de la musique : Londres, Berlin, Copenhague, Rome, Bruxelles, Varsovie, Prague ainsi qu'au Moyen Orient, en Amérique du Sud et au Canada. Musicien complet Claude Kahn enregistre Chopin et Liszt avec prédilection (ses "compagnons de cœurs" selon lui), Fauré, Ravel et Debussy (ses "compagnons de l'esprit") mais aussi Brahms, Schumann, Tchaïkovski Beethoven ou Mozart.

En 1970 il crée le concours national Grand prix C.K où les jeunes talents se pressent chaque année.

Depuis lors, Claude Kahn n'a cessé de se produire dans les plus grandes capitales, en récital ou accompagné par les orchestres les plus illustres.